Investir de l’argent en bourse

Pour placer son argent en bourse et éventuellement un jour gagner en bourse il vous faut prendre en compte différents aspects primordiaux. Voilà notre programme pour poser correctement les bases sur comment investir en bourse :



  • 1) Respecter une certaine ligne de conduites et des principes clés
  • 2) Connaître les bases de la bourse et les différentes techniques d’analyse
  • 3) Bien choisir son courtier en ligne
  • 4) Comprendre les instruments financiers

Quelques sites recommandés en compléments de la lecture de cette page :


Gains en bourse traders


Quelques conseils à respecter pour gagner de l’argent en bourse

En bourse vous avez deux adversaires, le marché et vous-même. Si vous ne pouvez pas forcément contrôler le marché vous pouvez par contre vous contrôler (enfin on l’espère). En effet la psychologie dans le trading est importante. Si vous êtes friable, facilement irritable ou prompt à prendre des décisions hâtives il est fort probable que vous prendrez rapidement des décisions néfastes à votre portefeuille boursier.

Il est donc primordial que vous soyez calme et réfléchis avant chaque achat ou vente d’action. Chaque ordre de bourse que vous passez doit avoir du sens et respecter une stratégie d’investissement globale que vous avez pensé auparavant. La patience entend donc que vous devez avoir du temps devant vous pour analyser, étudier et réfléchir. C’est un élément clé pour devenir un trader gagnant.

L’investissement court terme en bourse ne fonctionne pas, vous devez viser sur du long terme. La volatilité et la spéculation sur les marchés financiers font que des gains importants à court terme ne seront qu’un coup de chance. Visez du long terme et estimez que l’argent que vous allez placer en bourse sera perdu.

Evidemment cela ne sera jamais le cas mais vous éviterez ainsi des prises ou sorties de positions trop rapides et qui s’avèreraient néfastes et perdantes à terme. Dotez-vous donc d’un outil pour suivre votre portefeuille boursier et établissez une stratégie d’investissement clair. Privilégiez des secteurs d’activités que vous connaissez et prenez toujours le temps de comprendre les cycles et acteurs principaux d’un marché avant de décider d’investir de l’argent et d’acheter des actions.

L’investissement en bourse c’est avant tout du temps. Se renseigner sur l’actualité des marchés boursiers et comprendre les différents mécanismes. Si c’est un temps dont vous ne disposez pas, vous n’êtes pas obligé d’abandonner vos rêves de trouver les meilleurs placements possible il suffit d’investir son argent dans un fond de placement. Si vous êtes dans ce cas nous vous recommandons d’aller directement au chapitre (fonds gérés).


Pour résumer voici les principes et lignes de conduites à respecter :
  • Investissez de l’argent dont vous n’avez pas de besoin.
  • Investissez sur du long terme.
  • Soyez patient, calme et collecté avant chaque trade. Si ce n’est pas le cas préférez passer à côté de toute « opportunité.
  • Evaluez le temps dont vous disposez et privilégiez un placement géré si le temps vous manque.


trader sur ordinateur


Manque de temps ? Privilégiez des fonds de placement

Beaucoup d’investisseurs gagnent de l’argent grâce à des sociétés d’investissement. Sans doute avez-vous déjà entendu parler d’Amundi ou de Carmignac. Attaquons nous directement à la compréhension de ce qu’est un fond de placement et aux différents types qui existent.

L’Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières

Un OPCVM est une structure juridique qui permet à ses détenteurs de gérer collectivement des fonds. Ces derniers sont investis dans des valeurs mobilières. Cette forme juridique offre donc à tout petit porteur une occasion en or de diversifier son portefeuille à moindre coût. En effet chaque OPCVM possède sa propre stratégie qu’elle doit publier publiquement via un prospectus validé par l’AMF.

Il y en a pour tous les gouts puisqu’il existe différents support d’investissement tel que les actions, warrants, obligations, options ou encore les swaps. (Nous reviendrons plus tard sur ce que ces termes contiennent). Certains fonds sont donc très risques tandis que d’autres vont simplement chercher à mimer l’indice boursier d’un marché (on parle alors de fond indiciel cac40, Nasdaq, etc.)

Il existe différents type d’OPCM. Ces structures simplifient l’accès aux marchés boursiers et peuvent avoir différents types de fonctionnement :

SICAV

Il s’agit d’une Société d’Investissement A Capital Variable. Cette société anonyme va gérer un portefeuille de valeurs mobilières : Dans le cas d’un investissement dans une SICAV vous devenez actionnaire. La société de gestion propose des assemblées générales auxquelles vous avez un droit de vote. Vous pouvez revendre à tout moment vos actions et réaliser une plus-value.

FCP

Les Fonds Communs de Placement sont différents des SICAV car ils vous proposent en réalité une copropriété de valeurs mobilières. Vous n’êtes pas actionnaire mais porteur de parts. La différence réside donc dans le fait que vous n’aurez pas de moyen de vous exprimer sur la gestion quotidienne du fond. Le FCP possède un capital minimum recquis plus faible de 400 000€ contre 7,5 millions d’euros pour la SICAV.

Il existe différents types avec notamment la plus connu qui est la FCPI et qui se spécialise dans le financement des PME innovantes.

ETF

Il s’agit des fameux « fonds indiciels » dont le but est de suivre les indices boursiers. Ces indices sont le reflet d’un ensemble de valeurs cotées. Les plus connus sont : S&P/TSX (Canada), DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE (USA), NASDAQ Composite (USA), NASDAQ 100 Index (USA) ou encore le DAX(Allemagne), le FTSE 100 (Royaume Uni) et le CAC 40 (France).

En résumé si vous souhaitez gagner en bourse mais que vous n’avez pas beaucoup de temps au quotidien optez donc pour des fonds communs.  Ces fonds de placement sont transparents, très contrôlés et faciliteront la diversification de vos placements. Faites bien attention au sous-jacent support du fond et n’hésitez pas à vous renseigner sur l’historique du fond notamment au niveau des modifications de gouvernance.


gain en bourse journal


Les instruments financiers

Les marchés financiers sont toujours en ébullition et regorgent d’inventivité. Ainsi désormais on peut investir en bourse sur d’autres valeurs mobilières que les actions. Petit tour d’horizons du monde des possibles qui s’ouvre désormais à vous :

Les obligations

Il s’agit de contrats que vous passez qui vous permettent de réserver une possibilité d’acheter une action à certain prix plus tard. Ainsi si vous aviez raison vous empocher une belle plus-value mais s ivous aviez tord vous êtes couvert du risque. Vous n’avez qu’à payer les frais de l’option sans l’activer et le vendeur conserve alors son action.

C’est intéressant pour un acheteur convaincu mais qui n’aurait pas forcément les fonds et de l’autre côté pour un vendeur qui souhaite se prémunir d’un risque et rentabiliser son action. Il existe dont des options qui font contracter une dette au vendeur. Lorsque vous entendez parler de Futures, ce ne sont que des contrats à terme qui sont en réalité des Obligations.Les Swap>

Il existe de nombreux swap possible : taux d’intérêt, devise, risque, matière première, crédit, etc. De la famille des produits dérivés financier il permet d’échanger un taux fixe contre un taux variable. Tout est histoire de spéculation. Les sous-jacents peuvent constamment varier et les possibilités sur les swaps sont donc infinies.



Méthodologie gagnante pour investir en bourse : l’analyse fondamentale 

En bourse toute l’idée est de trouver une entreprise qui n’est pas jugée à sa juste valeur. On mentionne alors la valeur intrinsèque d’une société. Si vous achetez des parts d’une société qui en réalité vaut deux fois plus que sa valorisation boursière alors tôt ou tard le cours de cette société rejoindra la réalité et vous ferez une belle plus-value. C’est tout l’objectif de l’analyse fondamentale : trouver le prix le plus juste !

Nous allons donc rapidement passer en revue les étapes de l’analyse fondamentale pour vous convaincre de ces bienfaits.

Etape 1 : Analyse économique

Avant tout quand vous étudiez une action en bourse, il vous faut analyser l’environnement global du marché. C’est-à-dire l’état de l’économie. Pour se faire utiliser des ratios du type PIB, Chômage, Production industrielle ou rapport de vente au détail. Vous pourrez ainsi identifier la période économique et prendre vos décisions en fonction.

Si le pays va entrer en récession sans doute faut-il éviter les secteurs d’activité qui se reposent sur de gros contrats avec l’état ou qui sont liés à la consommation des foyers. De façon plus globale le cac 40 reflétant assez l’état de l’économie mieux vaut éviter une bonne partie des investissements que vous convoitiez.

Etape 2 : Analyse Sectorielle

Ici on va se concentrer sur un secteur d’activité et analyser les perspectives d’évolution du secteur, comprendre qui en sont les acteurs, où ils se situent en terme de développement afin de comprendre en quoi la société dans laquelle vous souhaitez investir possède une réelle proposition de valeur. On fait donc une étude de marché en étudiant : offre, demande, concurrents, performances, évolutions technologiques, etc.

Etape 3 : Analyse Financière

Vous êtes convaincus que l’économie est porteuse pour un secteur en particulier et une entreprise vous fait de l’œil ? Il est désormais temps de faire une analyse financière de la société en question. Pour cela on va réaliser une analyse comptable (bilan, comptes de résultats, etc.) ainsi qu’une analyse comparative (ratios financiers tels que la rentabilité). Cela nous permet d’évaluer la valorisation de la société.

Une fois cette analyse réalisé on va comparer sa valeure théorique à l’action en bourse. Certains appellent cette phase l’analyse boursière. On va calculer différents ratio tel que le bénéfice net par action, la valeur comptable par action, etc. Cela vous permettra de savoir si une action est surévaluée ou sous-évaluée sur les marchés boursiers.



Vous comprenez maintenant pourquoi nous vous disions que disposer de temps est important. Evidemment la plupart des plateformes de bourses proposent des conseils boursiers accompagnées d’analyse technique, d’analyse graphique et de nombreux outils d’aide à la décision. Il est tout de même conseillé de réaliser vous-même ces premières analyses afin de bien comprendre les ratios financiers et les outils en question.


 

Trouver un courtier en bourse

Le choix d’un courtier en bourse est important pour vous assurer de ne pas grignoter vos gains avec des frais de courtages abusifs. Privilégiez les courtiers en ligne. Rien de mieux que ces sociétés de courtages en termes de qualité de service  et de frais. Aujourd’hui ces courtiers en bourse ne facturent plus de frais d’inactivité, de droit de garde ou de frais de tenus de comptes.

Pour les investisseurs peu actifs vous trouverez même des offres avec des frais par ordre de bourse proche de 0€ ! Même si le broker que vous allez choisir dépendra de votre profil d’investisseur  sachez qu’il y a aujourd’hui quelques courtiers qui se dégagent du lot. On peut notamment citer :

  • Degiro
  • Binck
  • Boursorama
  • Bourse Direct

Ce sont d’après nous les meilleurs courtiers pour ouvrir un compte-titres ou un PEA. Ils vous permettront d’investir en toute sérénité que ce soit sur les marchés français ou bien à l’étranger.

Voilà vous savez tout. Bon démarrage ! C’est l’heure pour vous de vous lancer dans la constitution de votre portefeuille boursier.