dimanche 1 janvier 2017

Bilan 2016

Le portefeuille s’apprécie de 16,27% cette année.



Les renforcements 2016:

  • Altius minerals: Le PRU est maintenant de 9,79$. La thèse n'a toujours pas changé depuis la décision d'acheter et la ligne est maintenant complète;
  • AIG Warrants: Pour constituer une ligne complète avec un PRU de 18,14$;
  • N Brown Group: Suite au Brexit et à l'absence de free cash flow pour 2016 du à des investissements, le prix de l'action a été chahuté et je me suis renforcé à 1,62 GBP. La ligne n'est pas encore complète et je n'exclus pas de me renforcer si le prix le permet et qu'il n'y a pas de mauvaises surprises.

Les achats 2016:
  • Dream Office: Foncière canadienne qui a souffert du à la baisse d'activité en Alberta (difficultés du secteur pétrolier). Acheté à 18,75CAD, j'estime que le scénario du pire est déjà dans les cours et le rendement est intéressant en attendant un reprise en Alberta qui bénéficiera surement à Dream Office;
  • Tessenderlo: Découverte sur le forum de l'IH. PRU à 24,26 EUR. Potentiel intéressant avec un manager qui semble savoir créer de la valeur;
  • Linamar: PRU à 44.79CAD pour un vendeur de pièces automobiles à faible valorisation. attention toutefois à la phase du cycle qui n'est certainement pas au plus bas.
  • Gaia: Découverte grâce au forum www.cornerofberkshireandfairfax.ca et certainement la situation la plus intéressant à suivre cette année dans mon portefeuille. La discussion du forum est très intéressante et résume bien la situation: http://www.cornerofberkshireandfairfax.ca/forum/investment-ideas/gaia-gaiam-inc/

Les ventes 2016:
  • Microsoft (57,89$), McDonalds (129,72$) me paraissaient correctement valorisées au moment de la vente;
  • WPX (12,5$): Vente au même prix que l'achat suite à un changement de périmètre suite à une diversification dans le pétrole, la vente de put et de call a permis de profiter de cette action pour dégager un petit profit;
  • Faiveley (100,05€): L'idée était un arbitrage pour profiter de l'OPA et cela s'est réalisé, certes avec un peu de retard; mais dans de bonnes conditions.

Le portefeuille au 31 décembre 2016:



En relisant le compte rendu de l'année 2015, je me rends compte que j'ai suivi ce que j'avais prévu pour 2016. Je vais donc me risquer aux mêmes tentative de prévision pour l'année à venir. Les marchés me semblent bien hauts et il devient difficile de trouver de bonnes opportunités. Lorsque l'on ajoute la potentielle hausse des taux d'intérêts, aux moins aux Etats-Unis, les élections à venir en Allemagne, France, Pays-Bas, et le prise de fonction de Trump aux USA, je préfère garder une solide position de cash afin de profiter d'éventuelles instabilités du marché, tout en essayant de dénicher des opportunités intéressantes indépendamment de ces variations.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire